Tombez amoureuse d’elle

Tombez amoureuse d’elle

De qui ?
D’une femme ? 

Avez-vous deviné de qui je parle ? 

Aucune petite fille n’arrive au monde avec
« je suis moche »
« il faut que je fasse x, y et z pour faire plaisir, pour faire bien, pour qu’on m’aime »
« je ne suis pas assez…(complétez) » 

Tous ces programmes, les schémas de comportement, les peurs, les attentes viennent s’ajouter plus tard, au fil des années. On finit par avoir un lourd bagage que l’on trimballe partout avec soi et qui, souvent, nous fait oublier nos rêves et nous coupe de notre joie. Ces valises rendent presque inexistante notre capacité de sentir notre corps, se sentir bien en lui et lui faire confiance quand il essaye de nous signaler ce qui est juste ou pas juste pour nous. 

Nous oublions qui nous sommes, au fond de nous, et quel est le diamant que l’on porte à l’intérieur de soi. 

Comment faire ?

Comment découvrir en soi la force de se libérer de ce qui ne nous nourrit pas mais au contraire sape notre énergie?
Comment ressentir sa puissance et vivre la vie selon soi-même et non uniquement selon une quelconque autorité extérieure ? 

Cela demande du courage. 

Le courage de sortir des sentiers battus et de sa zone de confort. Le courage de reconnaître que, parfois, nous sommes tellement habitués à nos bagages lourds que ne plus les avoir et se retrouver soudainement légères et libres nous fait peur. 

Car le courage d’être la créatrice active de sa vie vient main dans la main avec la responsabilité d’être une personne qui assume la responsabilité de ses actes, ses paroles, ses émotions, ses réussites et ses échecs, ses choix…bref sa vie. 

Mais vous n’êtes pas obligé d’y aller comme une tornade.Il suffit de faire un petit pas. Et puis un autre.

  • Dites vous, de quoi vous êtes fière aujourd’hui.
  • Faites quelque chose de suprenant ou d’inhabituel et sentez ce que cela vous fait.
  • Au moins pour un jour, mettez vous à la première place et organisez votre journée de manière qui vous rempli de joie.

Profitez du soleil printanier pour inspirer en vous la chaleur et la force d’une vie qui se réveille. Laissez-la inonder votre corps entier et sentez le vibrer. Inspirez-la dans votre cœur et sentez votre poitrine s’ouvrir. Laissez cette chaleur et cette force fondre au moins une partie de la carapace qui vous servait à vous protéger. Mais qui, en même temps, vous empêchait de sentir à fond et avec intensité toute la richesse des émotions que la vie apporte. 

Et si le cœur vous en dit, faites quelques mouvements de danse, juste comme ça, sans musique, pour célébrer la vie. 

Le plus grand courage réside dans l’acceptation de notre propre vulnérabilité et que l’on ose faire un pas vers l’inconnu malgré la peur. 

Avec amour et gratitude pour votre présence 

Lenka, 
qui, il y a quelques années, est enfin tombée amoureuse d’elle-même et qui s’en va maintenant faire un bain de soleil et remplir son corps de lumière tout en ramassant son linge.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *