Le cycle menstruel et la sexualité de la femme

Le cycle menstruel et la sexualité de la femme

Tout au long de notre cycle, nos envies, nos désirs et nos besoins sexuels changent avec la fluctuation de nos hormones. Nous pouvons bien sûr avoir nos préférences et nos habitudes, toujours est-il qu’aux différents moments du cycle  nous ne réagissons pas de la même manière aux mêmes stimuli.

Et tant mieux. Je ne connais pas une femme qui aime être prédictible. En plus, cela nous ouvre grand les portes vers  toutes sortes d’explorations et d’aventures et ceci même si nous sommes dans une relation de longue durée.

source: unsplash

La vérité est qu’en chacune de nous se cache une multitude de maîtresses. Mais afin qu’elles puissent toutes se manifester, nous devons apprendre à mieux écouter la voix de notre corps et nous observer. Eh oui, comme pour tant de choses, l’observation qui mène vers une meilleure connaissance de soi est la clé.

Le saviez-vous?

Je ne vous apprends probablement rien en vous disant que tout au long de notre cycle les hormones telles que l’ocytocine, la testostérone, l’œstrogène ou la progestérone (pour citer les plus connues) fluctuent.

Par contre, voici une information qui n’est pas sans importance pour notre épanouissement sexuel: sachez que ces changements hormonaux augmentent ou diminuent notre libido, influencent le degré de sensibilité de nos organes sexuels et notre réceptivité. 

Les hormones influencent si nous opérons davantage de notre hémisphère droite du cerveau (là nous sommes plus intuitives, émotionnelles, les cinq sens ouverts) ou gauche (plus analytiques, directes, rationnelles). Les fluctuations hormonales causent notre énergie d’exploser de façon exponentielle à certains moments du cycle et au contraire la diminuent à d’autres. Elles influencent aussi les choses comme nos tendances à phantasmer d’autres hommes, d’initier l’acte sexuel ou de l’éviter, d’être plus câlines au charnelles.

Bref, la nature a créé dans nos corps une magnifique symphonie hormonale et c’est à nous d’apprendre à la comprendre, l’apprécier et nous en servir pour enrichir notre vie intime. Au lieu de vivre une sexualité fade et grise nous pouvons vivre une explosion de saveurs et de couleurs, des plus doux aux plus intenses.

Et qu’en est-il de faire l’amour pendant nos menstruations ?

Nombreuses sont les femmes qui constatent qu’elles sont particulièrement « chaudes » et sensitives justement pendant leurs menstruations. Il n’y a aucune raison physiologique pour ne pas faire l’amour pendant vos saignements mais de nombreux tabous existent à ce sujet.

Il se peut que votre vulve et votre vagin sont très sensibles pendant ces jours – vous pouvez toujours faire l’amour, il suffit de trouver la manière qui vous convient le mieux. Trouvez une position où vous pouvez contrôler la force, la vitesse et la profondeur de la pénétration. Et préparez un essuie de bain ou mettez des draps rouges si côté propreté vous inquiète.

Du point de vue hormonale, pendant les quelques premiers jours de notre cycle (pendant les règles), nos cinq sens sont beaucoup plus aigus.  Nous sommes en générale plus « ouvertes» et réceptives et faire l’amour peut devenir une vraie expérience méditative et spirituelle.

source: pixabay

N’oubliez pas, chères femmes, l’énergie sexuelle égale l’énergie vitale. C’est l’énergie de la vie même.  Celui ou celle qui la cultive consciemment, en tire de nombreux bénéfices non seulement pour son couple, mais aussi pour sa créativité et son état de bien-être en général. Car, en réalité, il n’y a pas un domaine de la vie qui ne serait pas influencé par le flux (ou son manque) de cette énergie dans notre corps.
Bonne exploration 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *