Cultiver une féminité consciente – comment et pourquoi?

Cultiver une féminité consciente – comment et pourquoi?

Les 4 piliers de la féminité

Souvent appelés la Jeune Fille, la Mère, l’Enchanteresse et la Vieille Femme Sage, ces noms peuvent donner l’impression d’être sortis d’une époque lointaine. Et pourtant, peu importe comment on les appelle, les énergies de ces 4 archétypes féminins sont bien là et restent indispensables pour ce monde. Bien les connaître et intégrer ces connaissances dans la vie de tous les jours est une façon efficace de cultiver une féminité consciente.

Nous les avons toutes en nous – un large éventail de qualités féminines avec toute leur richesse et beauté. Elles ont chacune leur place dans notre vie. Sauf que…

En grandissant, on nous a fait comprendre que certaines de ces qualités (notamment celles qu’on associe avec les archétypes de l’Enchanteresse et de la Vieille Femme) étaient “non-souhaitables”, “trop ceci ou pas assez cela”. 

Nous avons donc appris à les supprimer et à montrer au monde ce que nous pensions que le monde avait envie de voir. A partir de ce moment là, nous n’étions plus vraies à qui sommes réellement. 

Gentiment repoussés dans les coins les plus sombres de notre psyché, ces aspects de nous-même y restent pendant des années, parfois tout la vie.

Ainsi, une sorte de déséquilibre se crée entre les différents facettes de notre personnalité si bien qu’à l’âge adulte certaines deviennent très développées, utilisées et sollicitées tout le temps, tandis que d’autres sont niées, méconnues ou méprisées (“ça? Ce n’est pas moi!”).

Peinture par Walter Crane

Vivre notre cycle menstruel consciemment nous permet de rencontrer et laisser émerger toutes ces parties oubliés, douloureuses ou plus compliquées de nous-même. Avec le cycle, mois après mois nous avons la possibilité de les cultiver, de les nourrir et de se servir de leurs dons.

Et lorsque nous apprenons à les vivre pleinement et de façon harmonieuse, nous devenons une femme équilibrée, avec une excellente connaissance de soi. Une femme complète et authentique.

Comme c’est le cas pour toutes les périodes du cycle, il faut qu’il y ait équilibre entre cette phase et les autres. La femme qui laisse son aspect Vierge dominer risque de devenir très ambitieuse et de privilégier sa vie professionnelle. Elle risque d’étouffer les autres aspects de sa féminité en devenant un « homme honoraire », augmentant ainsi ses chances de gravir, jusqu’au sommet, les échelons professionnels ou de la société. Elle peut être à la fois très indépendante et réservée, de même qu’elle peut éprouver des difficultés à s’investir totalement dans une relation ou un partenariat. Par ailleurs, elle peut craindre la maternité de même que refuser, ou être incapable d’aimer et de nourrir quelqu’un. L’univers cyclique, intuitif, de la menstruation n’évoque pas grand-chose pour elle.

Miranda Gray

Comment cultiver les 4 archétypes en nous?

Je vous propose d’apprendre davantage sur les 4 archétypes et ensuite observer comment vous employez leurs énergies (ou leurs dons si vous préférez) dans votre vie. Un des livres qui abordent ce sujet en profondeur est La Lune Rouge. Je vous recommande aussi le livre qui accompagne le coffret de cartes intitulé Féminitude – il est très complet et propose aussi de nombreux petits exercices et pratiques. Je parle brièvement des 4 archétypes également dans mon e-book gratuit Les Quatre Saisons de la Femme.

Pour cultiver une féminité consciente, l’idée est de savoir reconnaître les différentes qualités des 4 archétypes autour de soi et en soi. Ensuite, vous allez savoir déterminer quelles sont celles que vous n’avez jamais développées et intégrées dans votre vie. Et finallement, vous allez pouvoir les nourrir, les développer davantage et ainsi solidifier les 4 piliers de votre féminité afin de devenir plus centrée, ancrée et équilibrée.

En plus de la lecture et des observations, les séances de Loona Dance permettent aux femmes d’explorer les quatre archétypes via le mouvement et s’y connecter en les vivant directement dans leur corps.

La Jeune Fille

Les qualités de la Jeune Ville correspondent à l’aspect actif de votre nature.

Portez des couleurs qui évoquent en vous la jeunesse, la fraîcheur. Des vêtements blancs, verts ou roses, des couleurs qui nous invitent à sortir, à s’ouvrir au monde. Vos habits pour cette période peuvent être moulants, accentuant vos formes.

Accordez vous des moments pour faire de l’exercice. Bougez, dansez, habitez votre corps, faites le vibrer et exprimez ainsi le plaisir qu’il vous donne.

Pour se connecter avec la Jeune Fille en vous, vous pouvez prendre davantage soin de votre apparence, surtout si vous êtes quelqu’un pour qui les soins de beauté semblent une frivolité. Réveillez la princesse en vous. Soulignez votre beauté intérieure par la beauté extérieure.

Prenez soin de vos besoins sexuelles – connectez-vous à la Vénus en vous, explorez à votre rythme comment réveiller votre sensualité sans vous juger et sans honte.

Soyez active, apprenez quelque chose de nouveau, lancer vous un défi. Faites des choses qui vous remplissent de joie. Sortez, amusez-vous, jouez, expérimentez et riez.

La Mère

Permettez-vous de vous sentir comme une reine – quelles sont les choses que vous pourriez faire pour vous sentir rayonnante et belle dans votre maturité, juteuse comme un fruit mûre d’été? Un bain, des massages, de longues robes ou jupes fluides dans les couleurs d’été, de la Terre ou dans le style ethno.

Exprimez votre créativité en faisant une tâche ordinaire et “banale” avec une touche artistique, originale – un bricolage pour embellir votre chez vous, cuisinez quelque chose de spéciale, créez un bel espace dans le jardin…

Connectez-vous davantage avec votre coeur. Respectez vos émotions, ce sont les seules desquelles vous êtes vraiment responsable. Vous pouvez penser aux autres, compatir, les conseiller, aider et soutenir, mais vous n’êtes pas responsable de leurs émotions, leur coeur ou leurs états d’âmes.

Reconnaissez vos succès et savourez les. Faites quelque chose qui vous permettra de passer du temps en compagnie d’autres personnes. Ayez une activité sociale, communiquez et écoutez, exprimer votre appréciation aux autres mais aussi votre gratitude pour toutes les belles choses dans votre vie. Graciez le monde avec votre chaleur et votre sourire.

Et surtout, apprenez à vous materner vous-même avec la même douceur, patience, compassion, bienveillance et amour que vous le faites pour vos proches.

source: Shutterstock

L’Enchanteresse

Permettez-vous d’être spontanée, intuitive, un peu folle et originale. Trouvez des occasions pour vous relâcher, des occasions qui permettent à la femme sauvage en vous de sortir.

Prenez plus de temps pour interagir avec votre monde intérieur, écoutez vos intutions et instincts. Pour se connecter avec votre guérisseuse et votre prêtresse intérieures, apprenez davantage sur un sujet psychologique, spirituel ou ésotérique. Vous pouvez, par exemple, approfondir vos connaissances sur les herbes médicinales, l’aromathérapie ou les rituels.

Offrez-vous des pauses créatives, créez quelque chose spontanément, librement, de façon imprévisible et soyez prête à le détruire si vous en ressentez l’envie.

Prenez le temps d’examiner la manière dont vous vivez et décidez quels changements y introduire. Pratiquez la qualité d’intolérance et du regard critique pour vous libérer des influences, engagements et autres aspects de votre vie qui n’ont plus de raison d’être ou sont source d’ennuis. Désencombrez votre espace de vie, faites le tri.

Souvent, l‘enchanteresse agi dans notre vie de manière boulversante. Niée, elle peut faire beaucoup de dégâts. Cultivée, elle nous apporte une grande richesse.

La Vieille Femme Sage

femme authentique, femme sage et inspirante
la poétesse américaine Maya Angelou, source: internet

Observez la nature en hiver, explorez le silence, la solitude. Faites des balades solitaires, connectez vous à la Terre, aux animaux. Observez les femmes très âgées, soit dans votre entourage soit sur les images ou dans les légendes et les mythes.

Organisez votre journée de manière à pouvoir ralentir le rythme de vos occupations extérieures. Essayez de prendre vos distances avec tout ce qui n’est pas essentiel et accapare votre temps.

Soyez plus attentives aux lois universelles. Tout ce qui naît meurt. Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Observez davantage la qualité de la compassion, du non-jugement et du recul.

Habillez-vous en rouge ou en noir , emballez-vous dans un châle pour exprimer votre repli sur vous-même. Vous pouvez aussi choisir de porter le mauve et le violet pour exprimer une nature plus ésotérique, spirituelle. Accordez-vous des moments de rêverie, de moments à ne rien faire, juste être. 

Et pourquoi faire?

En se réappropriant de tous nos “visages”, nous établissons l’équilibre entre les différentes facettes de notre féminité. Sans cela, c’est comme si nous restions des femmes incomplètes. Des femmes qui ne vivent pas tous leurs dons, n’expriment pas toute leur beauté, originalité et richesse intérieure. Qui ne vivent pas qui elles sont vraiment.

Une femme qui se connaît, qui sait où réside sa force et ses faiblesses, qui sait exactement quand et comment utiliser les différents aspects de sa personnalité, est pour moi une femme authentique. Une femme complète. Une bénédiction pour ce monde.  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *